Origine des Assemblées de Dieu

Dès le début de la Réforme protestante, de petits groupes de chrétiens ont souhaité revenir à une piété et à une foi conformes à l’Évangile avec un engagement plus personnel envers le message du Christ. Ce courant évangélique a irrigué les Églises de la Réforme et a engendré des communautés vivantes. Dans les pays qui ont fait preuve de tolérance religieuse, ces Églises de professants ont progressé, remettant en lumière de nouvelles facettes de l’enseignement du Nouveau Testament.

Au début du XXe siècle, un mouvement spirituel très dynamique que l’on appellera bientôt « pentecôtisme », se produisit de manière spontanée et presque simultanée dans diverses régions du monde. Il mettait l’accent autant sur la foi et le miraculeux que sur la droiture morale et la sainteté. Les grands leaders du pentecôtisme étaient des inconnus et pour la plupart, le sont restés. Bien qu’il n’y ait pas de statistiques officielles, certains spécialistes estiment à 50 millions le nombre de membres des Assemblées de Dieu dans le monde.

En France, les Assemblées de Dieu furent implantées en 1930 avec la collaboration du missionnaire britannique Douglas Scott. Sa prédication, touchant le cœur des gens et accompagnée de guérisons miraculeuses, a conduit beaucoup de personnes à une conversion personnelle au Christ.

Les premières associations cultuelles ont été fondées en 1932. Elles sont aujourd’hui réparties dans la totalité des départements de la métropole ainsi que des départements et territoires d’outre-mer.

Fondées uniquement sur la Bible quant à leur doctrine et leurs pratiques religieuses, elles sont étroitement unies sur le plan des principes spirituels, de la communion fraternelle et de l’action commune. Les pasteurs se rencontrent mensuellement dans chaque secteur régional ; deux fois par an dans la zone nord comme dans la zone sud de la France (conventions nord et sud) et une fois par an en congrès national.C’est en congrès national que sont prises les décisions qui concernent et engagent l’ensemble des activités communes mentionnées dans l’annuaire des Assemblées de Dieu édité et mis à jour au début de chaque année légale.